Commandez par SMS au 06.21.37.47.43

Share Button

En réservant le printemps à Sophie Hutin, nous avions en tête son univers poétique et léger, qui allait tellement bien avec la douceur de cette saison aérienne. Sans aucun doute sur ce qu’elle allait présenter, nous l’avons laissé imaginer l’univers qu’elle voulait imprimer sur les murs de la maison d’à côté… Le résultat est étonnant !

Plasticienne de son état, Sophie évolue dans un monde où la nature s’empare de tous les médiums : gravure, encre, dessin, sculpture, installation… Sous ses mains, les graines s’envolent, les arbres dansent, les bourgeons éclosent, les lignes d’horizons hypnotisent et captivent le regard, la mer monte, la houle explose en une myriade de point bleus… La question environnementale est là, jamais posée clairement et encore moins politiquement, mais toujours sous-jacente, comme en transparence.

En ce moment, le point et la ligne sont dans sa ligne de mire (la ligne, comme elle le souligne, n’étant qu’une suite de points !)… L’envie de retourner aussi à la base du graphisme en torturant dans tous les sens le dessin lui a offert ce fil conducteur. Et le plaisir qu’elle a retrouvé à dessiner, à aligner et multiplier les points a fait le reste !

Le résultat de toutes ces recherches, inspirations, travaux, enseignements, chemins aux sentiers qui bifurquent, utilisation de matériaux « palimpsestes » donne à voir un univers essentiel et originel. Comme une évidence si délicate de points en suspension…

 

Date du vernissage vendredi 13 avril à partir de 18h. Pour restez informé.e inscrivez-vous à notre newsletter.

Exposition ouverte tous les mercredis et vendredis de 17h à 19h30 (lors de la livraison de nos petits plats) et pendant nos dîners.

Vous pouvez également prendre rdv avec nous ou avec Sophie pour venir découvrir son univers à un autre moment.

La maison d’à côté : 7b rue de Blanville à Agon-coutainville 06 22 53 34 45

Sophie Hutin : 06 17 02 59 37

 

                                                                 

Pas de commentaire

Laisser un commentaire