Commandez par SMS au 06.21.37.47.43

Share Button

A la maison d’à côté nous n’avons pas pu résister au plaisir de faire un écho à ce duo féminin joyeux et fonceur… N’y voyez pas du féminisme mal placé, mais plutôt un immense plaisir de savoir que cette semaine ouvre un lieu sympathique, chaleureux et enthousiaste qui changera, c’est sûr, nos pauses café et pourquoi pas nos nuits étoilées… Résumé d’une petite conversation alors que les artisans travaillent d’arrache pied pour tout terminer à l’heure et que les nouvelles enseignes viennent tout juste d’être hissées sur la façade.

La maison d’à côté : Avez-vous des souvenirs de cet endroit qui fût mythique au temps de l’ancienne propriétaire, bien connue sous le nom de Thérèse ?

Corinne Derisson : Non aucun… Les seuls souvenirs de cette époque nous ont été racontés par deux trois amis qui nous ont livré la même anecdote : ils venaient chercher leurs grands-pères qui jouaient aux cartes dans la salle du fond. Leurs grands-mères leur disaient : « Va chercher grand-père, on mange ! » Et les gamins débarquaient à toute bombe chez Thérèse pour sonner la cloche !

 

La maison d’à côté : En janvier 2017, vous vous associez toutes les deux sous les couleurs de Corréleons, une conciergerie multi facettes qui propose de simplifier le quotidien de ses clients. Et on vous retrouve en janvier 2018 à la tête d’un hôtel de 10 chambres et d’un bar ! On aimerait bien, quand même, avoir le déroulé du film…

Mathilde Sauvage : L’idée est arrivée à la soirée des commerçants au Casino en septembre dernier. On tenait la buvette avec Corinne, et Younès Chafia nous dit : « ça vous va bien de tenir un bar ! Vous n’avez qu’à acheter les fresques, comme cela on sera voisin ! » C’était le dimanche. Et le lundi on se dit « Allez, on fonce ! » Et le mardi suivant notre offre était acceptée ! »

Corinne : Et comme on est un peu bélier, qu’on avance et qu’on se pose les questions après, tout était calé !

La maison d’à côté : Et comment imaginez-vous votre lieu ?

Mathilde : Un établissement convivial, chaleureux. Un lieu où les gens ont plaisir à se retrouver. On voudrait développer le côté apéro pour le bar, et pourquoi pas, ponctuellement au rythme d’événements, de soirées privées ouvrir le soir… Mais ne pas oublier non plus le côté café de la journée. Comme nous avons les 10 chambres d’hôtel, nous ouvrirons dès 7h du matin. Ce qui permettra aussi à tous les commerçants de venir boire leur café du matin, d’y retrouver les vendeurs du marché le samedi matin…

Corinne : Moi, ce qui m’a plu dans cet endroit, c’est que c’est l’exemple type d’un bar de village. Cela me fait penser à Millau où tu as un tas de bars qui sont bondés tous les matins. Ca va, ça vient, ça se croise. Il y a autant les mecs du marché, les commerçants, les harkis… J’aime définitivement l’idée d’un endroit de passage, de rencontre où tu as des jeunes, des vieux, du passage, des habitués. Ici, par exemple, il y a une dame qui vient tous les matins gratter son ticket de jeu, elle se met toujours à la même place. Elle reste une heure, boit un café. Un autre qui vient manger son pain au chocolat acheté chez Lombardie et nous commande un double café, et cela tous les matins. J’adorerais avoir des retraités qui viendraient taper le carton dans la salle du fond comme avant… Mettre de jolis livres, sans en faire un bar bibliothèque… En faire un endroit où tu as envie de te poser. Et je pense que la salle du fond y fait pour beaucoup. C’est pour cela que nous voulons ouvrir cette salle, et pas seulement la condamner aux petits-déjeuners de l’hôtel, même si cela va nous demander de la manutention car il va falloir dresser, dé-dresser, re-dresser… Et pourquoi pas mettre une tarte sur le comptoir et de temps en temps si des gens veulent venir jouer au scrabble, venir bosser, prendre un thé…

Les Coutainvillaises : 9 Rue Amiral Tourville, 50230 Agon-Coutainville – 02 33 47 05 77

 

 

2 commentaires

  • Anne Hubert2 années ago

    Bravo les filles !
    Je suis sure que vous allez en faire un lieu incontournable, avec une vraie identité (comme vous!).
    Hâte de venir boire le café après le marché et l’apéro !
    bises
    Anne.

    reply
  • lauge monique2 années ago

    « FELICITATIONS ! » pour cette merveillleuse idée, Voilà un lieu qui fait envie !!! Juste ce qui manquait pour remettre un peu d’échange et de fraternité entre les gens ! sans ségrégation ! où tout le monde trouve une place !
    Bravo pour votre courage d’entreprise !!! ! on vous souhaite une belle réussite !

    reply

Laisser un commentaire